Your browser does not support JavaScript!

Arrêté du 16 août 2021 : le quota d'apprentis coiffeurs revu à la hausse

        Depuis l'arrêté du 10 mars 1992, le secteur de la coiffure dame ou mixte limitait le nombre d'apprentis en entreprise en fonction du nombre de professionnels diplômés exerçant dans le salon.  

Aujourd'hui, grâce à l'abrogation de cette loi, les maîtres d’apprentissage du secteur disposeront d'un quota d'apprentis. Ils pourront accueillir simultanément deux apprentis ainsi qu'un apprenti redoublant dont la formation est prolongée en cas d'échec à l'examen.  

Auparavant, un salon de coiffure ne pouvait former qu'un apprenti pour deux à trois coiffeurs qualifiés. Cette évolution s'applique donc à tous les contrats d'apprentissage signés à partir du 27 août 2021.  

L'arrêté du 26 août 2021 paru au Journal Officiel n°0198 indique : 

"Suite à la demande de la commission paritaire nationale de la branche de la coiffure en date du 14 avril 2021, le projet d'arrêté abroge l'arrêté du 10 mars 1992 fixant les quotas d'apprentis dans le secteur de la coiffure dame ou mixte afin que le nombre maximal d'apprentis par maître d'apprentissage dans les salons de coiffure soit désormais fixé, conformément à l'article R. 6223-6 du code du travail, à deux apprentis, auquel s'ajoute un apprenti redoublant, le cas échéant. 

 

Le texte permet également l'application de dérogations au cas par cas après accord de la commission départementale de l'emploi et de l'insertion, ou quand la qualité de la formation dispensée et les possibilités d’insertion professionnelle ultérieure le justifient. Ces dérogations, valables pour 5 ans, sont renouvelables.  

Une très bonne nouvelle et un grand soulagement à la fois pour le secteur de la coiffure qui peine à trouver de la main d'œuvre qualifiée, et pour l'apprentissage, freiné dans son développement par la baisse du nombre de candidats à l'embauche.  

 

Christophe Doré, président de l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC) annonce satisfait : « Cela fait des années que nous portons ce sujet auprès du Gouvernement. C’est une belle victoire pour l’avenir de la profession qui a besoin de former encore et encore. Je tiens à remercier Laurent Melin, Vice-président de l’UNEC, qui a beaucoup travaillé sur ce dossier ainsi que les partenaires sociaux qui nous ont soutenu ». 

 

Les employeurs pourront donc bénéficier de l'aide exceptionnelle gouvernementale "#1jeune1solution", mis en place depuis la crise sanitaire, pour tout contrat d'apprentissage conclu avant le 31 décembre 2021 :  

  • 5 000 € pour le recrutement en première année d'un alternant, en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, de moins de 18 ans  

  • 8 000 € si celui-ci a au moins 18 ans. 

 

Pour information, 17 722 apprentis ont été formés au métier de la coiffure pour l'année 2019-2020 (source DEPP & Doc portail de la statistique sur l’éducation et la formation). 

 

 

Ifac campus des métiers

465 Rue de Kerlaurent
BP 30037 Guipavas
29801 Brest Cédex 9

Tél. : 02 29 00 60 60
Fax : 02 98 01 27 52

Mail : ifac@ifac-brest.fr
Horaires 

Restez connectés